FOURIER (C.)


FOURIER (C.)
FOURIER (C.)

FOURIER CHARLES (1772-1837)

Né à Besançon dans un milieu aisé, Charles Fourier, après de sérieuses études, s’installe bientôt à Lyon, où la Révolution le ruine. Contraint à gagner sa vie, il exerce plusieurs métiers, dont celui de salarié du commerce. Il ne pourra qu’à partir de 1830 se consacrer entièrement à une œuvre très personnelle de pensée comme de style.

Son premier ouvrage, Théorie des quatre mouvements et des destinées (1808), développe une conception unitaire du monde: les sociétés humaines comme la nature sont soumises à la loi d’«attraction» dont le respect s’impose. Paraissent ensuite: Traité de l’association domestique-agricole (1812, réédité en 1834 sous le titre de Théorie de l’unité universelle ); Le Nouveau Monde industriel et sociétaire (1829) et La Fausse Industrie (1835-1836). À ces ouvrages s’ajoutent les articles parus dans Le Phalanstère, ou la Réforme industrielle (1832-1834) remplacé par La Phalange (1835-1836). Fourier y critique l’«anarchie industrielle» due au morcellement de la propriété et au parasitisme commercial, source de tous les désordres de la «civilisation». Une organisation communautaire conforme aux exigences de la nature doit permettre le passage à l’ère de «l’industrie sociétaire, véridique et attrayante». Telle est la raison d’être de la phalange, établie dans un phalanstère, communauté essentiellement agricole de 1 620 hommes et femmes où se combinent les 810 caractères que Fourier a dénombrés. On y travaille dans l’harmonie et le plaisir selon ses propres passions. Si les hiérarchies subsistent ainsi que l’inégalité des richesses, la salariat en est banni, chacun étant propriétaire de tout «en participation».

Faute de capitaux, Fourier ne put réaliser le phalanstère dont il rêvait; en revanche, les essais de ses disciples furent nombreux en France comme à l’étranger entre 1830 et 1850. Les analyses qu’il fait des contradictions du système capitaliste, les conceptions qu’il a de l’organisation du travail, sa volonté de résoudre pour l’épanouissement des facultés humaines le conflit entre l’individu et la société font de cet utopiste un précurseur original du socialisme français.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fourier — (pronEng|ˈfʊərieɪ, French pronunciation IPA2|fuʁie) may refer to:*Charles Fourier (1772–1837), a French utopian socialist thinker *Joseph Fourier (1768–1830), a French mathematician and physicist **Mathematics, physics, and engineering terms… …   Wikipedia

  • FOURIER (J.) — C’est surtout grâce à la série et à l’intégrale qui portent son nom que le mathématicien français Joseph Fourier est connu du mathématicien et du physicien modernes; mais il a aussi amélioré les techniques d’approximation des racines des… …   Encyclopédie Universelle

  • Fourier — Saltar a navegación, búsqueda El apellido Fourier puede referirse a: Charles Fourier (1772 1837), un pensador francés de la escuela del socialismo utópico; Joseph Fourier (1768 1830), un matemático y físico francés creador de la transformada que… …   Wikipedia Español

  • Fourier — Fourier, Charles Fourier, Jean B. Joseph * * * (as used in expressions) Fourier, (François Marie) Charles Fourier, (Jean Baptiste) Joseph, barón Fourier, serie de transformada de Fourier …   Enciclopedia Universal

  • Fourier — (Charles) (1772 1837) philosophe et économiste français. Socialiste utopique, il dressa, de façon poétique et savoureuse, le plan d une cité harmonieuse (le phalanstère) où l homme s épanouirait dans le travail. Fourier (Joseph, baron) (1768… …   Encyclopédie Universelle

  • Fourier [2] — Fourier (spr. Furich), 1) Jean Baptiste Joseph, Baron de F., geb. 21. März 1768 in Auxerre, war Professor der Mathematikdaselbst, hierauf Director der Ecole normale in Paris, folgte Bonaparte nach Ägypten, wurde 1802 Präfect des Isèredepartements …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fourier — Surtout porté en Bourgogne (71), c est une variante de Fourrier, désignant celui qui était chargé de donner le fourrage aux bêtes. Mais il peut aussi s agir d un toponyme féminin (la Fourier), lieu où l on cultive les plantes fourragères : on le… …   Noms de famille

  • Fourier [1] — Fourier (v. fr., spr. Furihr), ein Unteroffizier bei jeder Compagnie, der auf dem Marsche das Quartiermachen besorgt, in den Cantonirungen u. Bivouaks Lebensmittel herbeischafft u. austheilt. Da hierbei oft Schreibereien vorkommen, so muß der F.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fourier — (spr. furīē), 1) Jean Baptiste Joseph, Baron de, Mathematiker und Physiker, geb. 21. März 1768 in Auxerre, gest. 16. Mai 1830, besuchte die Militärschule seiner Vaterstadt, ging dann in das Kloster St. Benoît sur Loire als Novize, trat jedoch… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fourīer — (franz. fourrier), s. Furier …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.